LA PROSPECTION DE GISEMENTS ÉOLIENS URBAINS

La prospection de gisements éoliens urbains permet de vérifier le potentiel éolien d’une zone, d’un terrain ou du toit d’un bâtiment donné. Dans le cadre d’un mix énergétique, elle révèle les emplacements où des éoliennes seraient plus productives que des panneaux photovoltaïques.

Le vent en ville

En ville, le vent peut-être qualifié de “perturbé”. Cela est dû aux nombreux obstacles qu’il peut trouver sur son chemin, bien plus nombreux qu’en zone rurale : le relief naturel, la végétation mais également et surtout les bâtiments et toutes les infrastructures présentes en ville. Le vent est alors en permanence dévié, détourné et de ce fait, il peut être accéléré ou au contraire ralenti à certains endroits, endroits où il ne sera pas intéressant de poser une éolienne.
La prospection de gisements éoliens urbains implique donc :
Une modélisation numérique du relief d’une zone géographique déterminée qui pourra prendre en compte la topographie, la végétation, les bâtiments et tout élément pouvant faire obstacle au vent.

Visuel-Dunkerque-240863-1 La prospection de gisements éoliens urbains

Le vent et l’éolienne

Une éolienne a pour objectif de transformer une partie de l’énergie cinétique du vent en énergie électrique. La puissance d’une éolienne (et donc sa production) est directement induite par la puissance du vent reçue. De façon concrète, en doublant la vitesse du vent le potentiel de production énergétique est multiplié par 8. D’où l’importance de placer les éoliennes aux bons endroits.

Une prospection de gisements éoliens nécessite alors une simulation du vent dans les directions  les plus fréquentes pour  identifier les secteurs bien exposés :

  • direction  des vents principaux en fonction des données météorologiques de la zone
  • révélation  des valeurs  de la vitesse  du vent traversant le  lieu étudié en fonction  de l’altitude.
Visuel-Dunkerque-240863-1 La prospection de gisements éoliens urbains

Nos études

Visuel-Dunkerque-240863-1 La prospection de gisements éoliens urbains